La Nouvelle Revue du Travail

Revue de sociologie du travail

Journal of sociology interested in the concept of work

Accéder au site
La Nouvelle Revue du Travail

La NRT s'intéresse à la question du travail, considéré comme une notion transversale au carrefour de différents courants de la sociologie. Publiant les travaux de chercheurs et de praticiens, la revue se propose d'être un lieu de débat théorique et épistémologique. Elle s’adresse au delà du public académique, à un public de praticiens dans les entreprises et les administrations publiques. La NRT débat également la question du travail avec les autres disciplines et à l’échelle internationale.

Éditeur

Nouvelle revue du travail

En savoir plus

Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

nrtravail@gmail.com

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc

Directeur de la publication

Jean-Pierre Durand

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2012-2024

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Semestrielle (deux fois par an)

Année de création

2012

Date de mise en ligne

10 décembre 2012

ISSN format électronique

2263-8989

ISSN format papier

2495-7593

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

30 semaines

Politique de droits d'auteur et de diffusion

Politique de dépôt en archives ouvertes

http://www.sherpa.ac.uk/romeo/issn/2263-8989/

Licence

Creative Commons - Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0

Droits d'auteur

L’auteur ne cède pas ses droits à titre exclusif à la revue

Coordonnées

Courriel

nrtravail@gmail.com

Adresse postale

La Nouvelle Revue du Travail
23 rue des Ecoles
75005 Paris
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveau numéro

24 | 2024 – Dynamiques ségrégatives

NRT23_2024_COUV
ISBN 978-2-7492-8067-7

Le Corpus de ce numéro revient sur un objet qui a toujours préoccupé les sciences sociales, à savoir les ségrégations sociales et les processus ou plus encore les rapports sociaux qui les produisent. Et ce, dans le champ spécifique à la revue, à savoir, le travail, l’emploi, la formation, voire les statuts vécus et intériorisés des travailleurs et des travailleuses. Ainsi, au moment où les questions autour des communautarismes traversent le débat public, il importe de revenir sur le rôle et sur la place du travail dans la différenciation des conditions d’existence, dans le renforcement des distances sociales, professionnelles et spatiales, voire dans l’émergence de nouvelles frontières entre les collectivités humaines au travail. En s’écartant des interprétations substantialistes, ces enchaînements sont analysés en interrogeant le rôle des pratiques de et dans le travail, tout en observant les transformations des organisations et des politiques d’emploi dans les recrutements et dans la mise en œuvre des formes différenciées de mobilisation des personnels. Le premier article interroge les capacités réelles d’inclusion des institutions chargées de l’intégration des personnes handicapées dans la société. Le second article montre comment un référentiel de classification professionnelle des emplois de soutien à la recherche publique tend à conforter une inégalité genrée des emplois et des rémunérations. À travers une approche culturaliste, le troisième article souligne comment le « management interculturel » construit des différences dans l’espace des multinationales qui tendent à créer une spécificité des cultures asiatiques. À partir du cas des concierges d’origine portugaise à Paris, le dernier article du Corpus analyse les rapports complexes entre ethnicité et travail dans les processus de ségrégation professionnelle, sans oublier la dimension genrée des emplois.

Dans la rubrique Varia, la revue poursuit le travail de bilan de la Sociologie du travail dans le monde tel qu’il a été initié dans le numéro 19 intitulé « Au-delà des frontières, sept sociologies du travail ». Ici, l’auteure décrit l’organisation des recherches sur le travail en Éthiopie pour comprendre le caractère restreint de la production en sociologie du travail tout en soulignant sa pertinence. L’article propose trois perspectives dans lesquels d’importants travaux émergent ou méritent d’être redécouverts : une sociohistoire des premiers établissements industriels, des ouvriers et de leurs mobilisations ; une analyse des parcours et de l’expérience des salarié·es dans les nouvelles industries ; un regard sur le rapport au travail avec les segmentations qui le traversent, en particulier sous l’angle du genre. Sans omettre bien sûr l’importance de la question du développement économique du pays.

Champs et contrechamps donne la parole à deux des initiateurs du documentaire Par la fenêtre ou par la porte (sorti en salle en 2023). Lequel retrace l’histoire des luttes des salariés de France Télécom jusqu’aux procès, face à une direction qui avait organisé le « départ volontaire » de 22 000 salariés de l’entreprise. Les auteurs du film expliquent ici comment et pourquoi ils l’ont réalisé, quels objectifs ils ont poursuivis et quels dispositifs cinématographiques ils ont utilisés pour le rendre attractif afin qu’il soit vu par un large public. En creux, ce documentaire sur le harcèlement institutionnel interroge les pratiques syndicales et les nouvelles voies à inventer dans les conflits sociaux.

Dans Matériaux et Méthodes, l’article montre la pertinence de récits autobiographiques de militants CGT produits dans le cadre du concours de la Troisième voie d’accès à l’École nationale d’Administration (de 1983 à 1986), pour comprendre ce qu’ils disent à la fois des individus qui les conçoivent et des institutions qui les suscitent. Ainsi, l’article souligne l’intérêt qu’il y a, pour les sociologues, à croiser des matériaux d’enquête, des archives, des entretiens, des statistiques et des observations…

Cette livraison de la Nouvelle Revue du Travail s’achève avec vingt-deux recensions et notes de lecture d’ouvrages récents dans une rubrique qui participe à l’identité de la revue.