Corela

Cognition, représentation, langage

Revue de sciences du langage

Accéder au site
Corela

Corela est une revue de sciences du langage. Elle publie des contributions semestrielles sur des thèmes ouverts, qui abordent des questions de langues : grammaire, lexique, syntaxe, phonologie ; mais aussi de langage, de représentation, de modélisation, de sémantique. Dans une seconde section thématique, Corela accueille divers travaux : actes de colloque ou de journée d’études, résultats d’un groupe de recherche, compte rendu de manifestations scientifiques... Corela est la revue du CerLiCO (Cercle Linguistique du Centre et de l’Ouest).

Éditeur

Université de Poitiers

Fondée en 1431, l'Université de Poitiers est l'une des plus anciennes universités d'Europe.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access

RSS

S'abonner

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Gilles Col

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2003-2023

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Irrégulière

Année de création

2001

Date de mise en ligne

09 juillet 2014

ISSN format électronique

1638-573X

Langues de publication

Français, English

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

12 semaines

Politique de droits d'auteur et de diffusion

Licence

Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International - CC BY-NC-SA 4.0

Droits d'auteur

L’auteur ne cède pas ses droits à titre exclusif à la revue

Coordonnées

Adresse postale

Corela
Maison des Sciences de l’Homme et de la Société
Bâtiment A5
5 rue Théodore Lefebre
86000 Poitiers
France

Ville de production

Poitiers

Actualités

Nouveau numéro

21-2 | 2023 – Vol. 21, n°2

L’article d’Ana-Maria Cozma et Kim Lehtonen « Les fondements sémantiques de la préférence pour manipuler ou modifier dans le contexte de la bioéthique » étudie les spécificités sémantiques des mots-pivots manip* et modif* dans leurs usages en bioéthique, en combinaison avec les collocatifs embryon, cerveau, ADN, homme, vivant ou procréation. L’hypothèse de départ est que manip* devrait préférentiellement être associé à des termes comme embryon et conception alors que modif* serait associé à gènes, ADN ou cerveau (penser par exemple à OGM). En s’appuyant sur les définitions de dictionnaires et sur une enquête par questionnaire, l’article développe ses analyses essentiellement dans le cadre de la Sémantique des Possibles Argumentatifs (SPA) d’Olga Galatanu, et présente des notions de préférence combinatoire et de potentiel de signification. Les orientations sémantiques et argumentatives des deux lexèmes peuvent ainsi être établies dans une perspective comparative.

Dans le second article, « Spending and wasting time: a semantic and syntactic analysis of time as a (metaphorical) resource », Mark Tutton montre que l’expression anglaise spend time, contrairement à waste time, s’accompagne obligatoirement d’un adjoint (par exemple ‘he spent timeon his homework’). Or, cet adjoint ne peut pas s’expliquer par la métaphore conceptuelle TIME IS MONEY. L’événement concomitant en relation avec l’écoulement du temps constitue ici davantage le Ground au sens de Talmy 1985. L’examen de la structure grammaticale des expressions métaphoriques amène ainsi à conclure que ces expressions ne se ramènent pas à des correspondances exactes entre source et cible, et qu’il doit être tenu compte du rôle-clé de l’interaction humaine. Elle est manifeste dans spend time, ce qui explique l’adjoint obligatoire, mais n’intervient pas de la même manière dans spend money. Par conséquent, le domaine du temps, en tant que domaine cible, ne doit pas être considéré uniquement dans le cadre du domaine source. Ces résultats, que l’intuition seule ne permettait pas d’envisager, ont été obtenus grâce à une étude sur corpus, qu’il serait très utile par conséquent d’étendre à la fois dans le champ grammatical et dans le champ lexical.

 

Les propositions d’articles pour le numéro 1 du volume 22 de la revue Corela sont à envoyer à Sylvester Osu avant le 15 avril 2024.