Sciences de la société

Revue d'étude des phénomènes sociaux contemporains 

Go to website
Sciences de la société

Sciences de la société s’efforce de promouvoir une recherche pluridisciplinaire maîtrisée dans le champ des sciences humaines et sociales : son objectif est d'aborder les phénomènes sociaux contemporains dans leurs multiples dimensions (sociologique, politique, économique, communicationnelle, gestionnaire...) et de valoriser la réflexion sur l’articulation entre les différents domaines de l’activité humaine. La revue propose ainsi dans des numéros thématiques, la confrontation d’approches disciplinaires ou transversales, théoriques ou appliquées.

Sciences de la société seeks to promote multidisciplinary research in the field of social sciences: its aim is to address contemporary social phenomena in their multiple dimensions – sociology, politics, culture, economics, communication, management... – and to promote reflection on the relationship between the different fields of human activity. The journal therefore proposes, in thematic issues, confrontation of disciplinary or transverse, theoretical or applied approaches. 

Sciences de la société busca promover la investigación multidisciplinaria controlada en el campo de las ciencias sociales : su objetivo es hacer frente a fenómenos sociales contemporáneos en sus múltiples dimensiones – sociología, política, cultura, economía, gestión, comunicación... – y promover la reflexión sobre la relación entre los diferentes campos de la actividad humana. Por ello, la revista propone, en cuestiones temáticas, la confrontación de enfoques disciplinarios o transversal, teóricos o aplicados. 

Publisher

Presses universitaires du Midi

Les Presses universitaires du Midi (PUM) sont un service commun de l’université Toulouse - Jean-Jaurès (UT2J). Créées en mai 1987, elles ont pour mission de participer à la promotion et à la diffusion de la recherche en lettres, en langues, en sciences de l’homme et de la société et en sciences de l’ingénieur, que celle-ci soit produite au sein de l’université Toulouse - Jean-Jaurès ou dans d’autres universités et centres de recherche français ou étrangers.

For more information

Access policy

Open access Freemium

Journal RSS feed

Subscribe

Contact

sciences.societe@iut-tlse3.fr

Information

Journal description on other websites

Via Sudoc

Director of publication

Emmanuelle Garnier

Editor(s)

Jean-Thierry Julia

Editor of electronic edition

Nathalie Joulot

Medium

Print and electronic

Collection

2009-2021

Publishing policy

Publication in open access

Frequency

Three times a year

Date created

1983

Online since

23 June 2014

ISSN electronic edition

2275-2145

ISSN print edition

1168-1446

Languages of publication

Français, English

Publication costs

Publication fees

no

Submission fees

no

Review policy

Review process

double blind peer review

Average time between submission and publication

30 weeks

Rights and licensing

Licence

Creative Commons - Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0

Copyrights

The author retains unrestricted copyrights and publishing rights

Contact

E-mail

sciences.societe@iut-tlse3.fr

Address

Sciences de la société
IUT Paul Sabatier
115, rte de Narbonne
BP 67701
31077 Toulouse Cedex 4
France

Place of publication

Toulouse

Latest updates

Latest issue

107 | 2021 – Dispositif(s) et médiation(s)

Couverture SDS - 107

Si les concepts « dispositif » et « médiation » sont souvent définis de manière proche, par exemple au travers de la notion d’intermédiaire ou d’entre deux, pour autant ils ne représentent pas les mêmes enjeux théoriques et pratiques. Tant du point de vue de la recherche, que de celui de leurs utilisations dans le domaine empirique, ces concepts ont fait l’objet au cours du temps de diverses controverses et usages dans les champs scientifiques de l’information et de la communication et de l’éducation ou dans les champs proches. Ainsi le dispositif et la médiation sont tantôt objet de recherche tantôt mise en forme de la démarche de recherche. Ce flottement d’usage est-il issu de leurs origines épistémologiques, de leur définition théorique ou de leurs proxémies ? Qu’en est-il de leur usage dans le champ des recherches en information-communication et en éducation ? Sont-ils mobilisés comme objet de recherche ou comme démarche de recherche ? Dans un cas comme dans l’autre comment ces deux concepts s’opposent-ils ou se complètent-ils tant du point de vue théorique qu’empirique ?