Gradhiva

Revue d'anthropologie et d'histoire des arts

Revue d'histoire et d'anthropologie publiée par le musée du quai Branly

A history and anthropology journal published by the Quai Branly Museum

Go to website
Gradhiva

Depuis 2005, le musée du quai Branly reprend la publication de la revue Gradhiva. La revue représente un lieu de débats sur l’histoire et les développements actuels de l’anthropologie fondés sur des études originales et la publication d’archives ou de témoignages. Gradhiva privilégie aussi l’étude et l’analyse d’objets réels ou symboliques ainsi que des problématiques muséologiques et anthropologiques. Surtout, elle est ouverte à de multiples disciplines : l’ethnologie, l’esthétique, l’histoire, la sociologie, la littérature ou encore la musique. Elle s’attache enfin à développer par une iconographie souvent inédite et singulière une interaction entre le texte et l’image.

Since 2005, the publication of the Gradhiva review has been taken over by the Quai Branly Museum. The journal provides a focal point for debates about the history and current developments of anthropology based on unpublished studies, archives and first-hand accounts. Gradhiva also privileges the study and analysis of real or symbolic objects as well as museological and anthropological questions. Above all, the journal is open to a whole range of disciplines: ethnology, aesthetics, history, sociology, literature and music. It is keen to develop, through previously unpublished and unusual iconography, an interaction between texts and images.

Publisher

Musée du quai Branly Jacques Chirac

Situé en bord de Seine, au pied de la tour Eiffel, le musée du quai Branly - Jacques Chirac s'attache à donner la pleine mesure de l'importance des Arts et Civilisations d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques, à la croisée d'influences culturelles, religieuses et historiques multiples. Dans ce lieu de dialogue scientifique et artistique, expositions, spectacles, conférences, ateliers, projections rythment la programmation culturelle.

For more information

Access policy

Open access

Journal RSS feed

Subscribe

Contact

gradhiva@quaibranly.fr

Information

Journal description on other websites

Via Sudoc | Via WorldCat

Director of publication

Stéphane Martin, Daniel Fabre, Yves Le Fur, Anne-Christine Taylor

Medium

Print and electronic

Collection

2005-2024

Publishing policy

Publication in open access

Frequency

Semiannual - 2 times a year

Date created

1986

Online since

12 December 2008

ISSN electronic edition

1760-849X

ISSN print edition

0764-8928

Language of publication

Français

Publication costs

Publication fees

no

Submission fees

no

Review policy

Review process

double blind peer review

Average time between submission and publication

50 weeks

Contact

E-mail

gradhiva@quaibranly.fr

Address

Gradhiva
Musée du quai Branly
Département de la recherche et de l’enseignement
222 rue de l’Université
75343 Paris cedex 07
France

Place of publication

Paris

Latest updates

Latest issue

37 | 2024 – Archives, écriture, fiction. Dans les pas de Jean Jamin

Archives, écriture, fiction. Dans les pas de Jean Jamin
ISBN 978-2-35744-156-9
244 pages — 20 €

Récemment disparu, l’anthropologue Jean Jamin avait fondé Gradhiva en 1986 avec son ami Michel Leiris ; il a dirigé pendant neuf ans cette « revue d’histoire et d’archives de l’anthropologie » novatrice dans sa composition comme dans ses thématiques. Ce numéro est l’occasion de rendre hommage à son inventivité, sa liberté et son érudition à travers une série de réflexions sur des thèmes qu’il a abordés en pionnier : les archives, nouvelles sources pour une histoire de l’anthropologie dont il fut, en France, le grand artisan ; l’épistémologie de cette discipline à travers la question de l’écriture du terrain ethnographique ; les rapports, enfin, qu’elle entretient à la fiction et aux arts.

Cet ensemble de textes et d’entretiens est complété par des documents d’archive inédits, photographies et correspondances qui nous plongent dans l’anthropologie des années 1980 et le travail de ce chercheur éclectique qui reste aujourd’hui une inspiration féconde pour toute réflexion faisant dialoguer l’ethnologie avec la littérature, la musique ou l’histoire.