ILCEA

Revue de l’Institut des langues et cultures d'Europe, Amérique, Afrique, Asie et Australie

Revue traitant des littératures, cultures et langues des aires anglo-saxonne, germanique, slave, espagnole et hispano-américaine

A journal dedicated to Anglo-Saxon, German, Slavic, Hispanic and Hispanic-American literatures, cultures and languages

Revista sobre literaturas, culturas e idiomas de las áreas anglosajona, germánica, eslava, española e hispanoamericana

Go to website
ILCEA

ILCEA est la revue portée par l’Institut des Langues et des Cultures d’Europe, Amérique, Afrique, Asie et Australie (ILCEA4), équipe d’accueil qui réunit à l'Université Grenoble Alpes des hispanistes, slavistes, germanistes, anglicistes et des spécialistes des langues de spécialité et de la traduction. Désireux d’approfondir des coopérations depuis longtemps actives, les chercheurs de ces disciplines souhaitent, grâce à la mise en ligne, proposer leurs travaux à un public plus large. ILCEA se réclame d’une conception moderne des humanités et s’intéresse à tous les aspects des cultures, à l’histoire et à l’actualité des pays et des aires politiques et culturelles, aux genres et aux formes ainsi qu'au passage d’une langue ou d’un lexique à l’autre.

ILCEA is the journal of the Institut des Langues et des Cultures d’Europe Amérique, Afrique, Asie et Australie (ILCEA4), at the Université Grenoble Alpes, an institute composed of specialists in Latin-American, Slavic, Germanic, and Anglo-Saxon cultures, languages and translation. The journal was founded by the institute’s researchers who were eager to provide a platform to explore their long-existing collaborations yet further. Through web publication they hope to bring their work to a broader readership. ILCEA has a modern conception of the humanities and is interested in all aspects of the cultures, histories and current affairs of countries. It also focuses on the politics, culture, genres and form as well as the transition from one language or vocabulary to another.

Publisher

UGA Éditions/Université Grenoble Alpes

UGA Éditions sont les nouvelles presses pluridisciplinaires de l’Université Grenoble Alpes. Elles prennent le relais des Éditions littéraires et linguistiques de l'Université de Grenoble (ELLUG) qui ont développé depuis plus de 30 ans un catalogue en Lettres et Sciences humaines et du centre Grenoble Sciences, dispositif d’évaluation, d’expertise et d’accompagnement éditorial d’ouvrages en Sciences exactes.

For more information

Access policy

Open access

Journal RSS feed

Subscribe

Contact

uga-editions@univ-grenoble-alpes.fr

Information

Journal description on other websites

Via Sudoc

Director of publication

Yassine Lakhnech

Editor of electronic edition

Jérôme Reynaud

Medium

Electronic

Collection

2002-2024

Publishing policy

Publication in open access since 29 April 2009

Frequency

Quarterly

Date created

1999

Online since

29 April 2009

ISSN electronic edition

2101-0609

ISSN print edition

1639-6073

Language of publication

Français

Publication costs

Publication fees

no

Submission fees

no

Rights and licensing

Licence

Creative Commons - Attribution-ShareAlike 4.0 International - CC BY-SA 4.0

Copyrights

The author retains unrestricted copyrights and publishing rights

Contact

E-mail

uga-editions@univ-grenoble-alpes.fr

Address

ILCEA
UGA Éditions
Université Grenoble Alpes
CS 40700
38058 Grenoble cedex 9
France

Place of publication

Grenoble

Latest updates

Latest issue

55 | 2024 – Le droit à l’avortement au Royaume-Uni et en Amérique du Nord : échelles, frontières et inégalités

ILCEA - n° 55 | 2024
ISBN 978-2-37747-492-9

Depuis les offensives subies en 2020 en Pologne aux déclarations de Javier Milei à la veille de son élection en Argentine en novembre 2023 en passant par les restrictions introduites en Hongrie en septembre 2022, le droit à l’avortement a, ces cinq dernières années, fait l’objet d’attaques récurrentes au sein de pays où l’on pouvait le croire acquis. Particulièrement marquante entre toutes, la décision Dobbs v. Jackson Women’s Health Organization rendue le 24 juin 2022 par la Cour suprême des États‑Unis a provoqué un séisme de part et d’autre de l’Atlantique. Si la question de l’exil abortif ainsi que les limites imposées aux femmes en termes de droit à l’avortement en Amérique du Nord, au sein du Royaume‑Uni et dans l’île d’Irlande, ont, ces dernières années, fait l’objet d’un nombre important d’études, ce numéro s’intéresse au sujet moins exploré du rôle joué par l’architecture politique et les frontières subétatiques et intraétatiques dans ce processus. À travers ces exemples, il se propose ainsi de participer à une réflexion plus globale sur l’impact de systèmes fédéraux ou dévolus en matière d’égalité entre les femmes et les hommes, mais également d’égalité de citoyenneté entre femmes d’un même pays.

From the Polish Constitutional Court’s decision in 2020 to Javier Milei’s statements on the eve of his election in Argentina in November 2023, not to mention the restrictions introduced in Hungary in September 2022, the right to abortion has, over the past five years, come under recurrent attack in countries where it was once taken for granted. Most notable of all was the Dobbs v. Jackson Women’s Health Organization decision, issued on 24 June 2022 by the U.S. Supreme Court, which caused an earthquake on both sides of the Atlantic. While the issue of abortion exile and the limits imposed on women’s right to abortion in North America, the United Kingdom and the island of Ireland have been the subject of a large number of studies in recent years, this issue focuses on the less‑explored subject of the role played by political architecture and sub‑state and intra‑state borders in this process. Through these examples, it aims to contribute to a more global reflection on the impact of federal or devolved systems on equality between women and men, but also on equality of citizenship between women in the same country.